Le métier de Majordome n’est pas de tout repos mais en contrepartie, les satisfactions compensent tous les efforts

Pour exercer ce métier, il faut disposer d’une maitrise de soi qui peut décourager certaines vocations

Peu de métiers d’aujourd’hui offrent une demande en telle croissance et les professionnels du secteur ont du mal à répondre à la demande des clients

Les nouveaux riches Chinois et Russes sont très demandeurs car une fois les besoins/envies matériels largement assouvis la distinction par rapport aux autres membres de la Jet Set se fera par la manifestation d’un style de vie rafiné, à l’occidentale

Cette volonté étant difficile à satisfaire il devient nécessaire de faire appel à un personnel hautement formé à la culture et au service à l’occidentale donc d’un bon majordome que l’on ne trouvera pas en Asie ou en Russie

Bien sur, le métier comporte des contraintes qu’il faut être prêt à assumer

La recherche de Majordomes qualifiés est en augmentation constante

C’est un métier s’exerçant dans deux secteurs d’activité principaux – auprès de riches clients particuliers – dans les nouveaux hotels de luxe qu’on peut trouver en France mais également dans de nombreux autres pays

C’est ainsi qu’on peut choisir entre deux orientations distinctes (majordome privé ou travail en hotellerie) dont les compétences très proches ne demanderont qu’une petite adaptation

Pour devenir Majordome, il est classique de faire un parcours dans l’hotellerie de haut niveau en occupant différents postes liés à l’organisation et au service Il devient alors possible de suivre une formation en école de majordome pour parfaire ses connaissances et compétences

Dans la plupart des cas, ce sont des écoles privées mais la réputation de certaines dépasse largement leurs frontières nationales avec au choix le style anglais ou la tradition française

Les deux approches sont également recherchées suivant la préférence personnelle des clients

Les écoles françaises ne sont pas à la traine, voire en pointe certaines ayant largement dépassé le cadre de nos frontières nationales

Le cursus moyen dure quelques semaines, suivant les écoles et regroupe les différent savoir faire et connaissances auxquels le majordome devra faire appel dans son exercice au quotidien

Des connaissances très variées sont nécessaire pour ce métier

Comme c’est un métier qui exige plusieurs compétences dans des domaines divers, gestion du personnel, gestion de propriété les inscriptions sont régies par des conditions d’admission afin de ne pas avoir de déconvenues préjudiciables

Il faut donc de préférence avoir exercé la plupart de ces métiers dans des établissements de niveau équivalent et évidemment, la pratique de l’anglais sera souvent nécessaire

Si en plus vous maitrisez le chinois ou le russe, ce sera un avantage quand on sait qu’il y a une demande spécifique pour ces langues

Un cursus en école de majordome sera un point d’accroche pour une carrière dans laquelle les possibilités d’évolution semblent favorables pour les années qui viennent

Le petit monde de l’hotellerie connait les bonnes écoles et les sollicitent directement toujours à la recherche de compétences bien formées pour une clientèle internationale exigeant un service haut de gamme

Si vous avec une bonne expérience dans l’hotellerie, et disposez ainsi que d’une bonne formation associée aux bonnes dispositions (cad les qualités qu’on peut attendre d’un majordome) vous n’aurez aucun mal à trouver un poste convenant à vos aspirations auprès d’une bonne maison ou d’un hotel

Avce un cadre de vie toujours de haut niveau, la possibilité de voyager la variété, la qualité des personnes rencontrées et un salaire attractif les difficultés de la profession sont largement compensées

Si vous vous sentez la fibre du service de haut niveau et si vous avez besoin d’une bonne formation de majordome vous trouverez votre bonheur en cliquant le lien ci-dessous
voyez la boutique web butler-academy.com/formations/majordome-en-hotellerie/