Investir dans un local commercial est un excellent placement : Par rapport à l’immobilier locatif d’habitation, il a une rentabilité deux fois plus importante !

Cependant, il convient de choisir la localisation du commerce ou bureau très minutieusement pour que cet achat soit suffisamment sécurisé et attractif financièrement.

Attention, investir dans un local commercial est un bon placement mais, choisissez bien sa localisation !

Pour quelles raisons n’y a t-il pas davantage d’investissement dans ce domaine, dans la mesure où cela semble être une belle opportunité ? La raison ? L’offre reste moins importante que l’offre de logement en location.

Et plus précisément, les offres sur les rues à forte fréquentation, sécurisant les investisseurs sur le chiffre d’affaires de leur locataire.

Les artères les plus commerçantes de chaque ville sont les emplacements n°1 : par exemple, la rue Saint-Catherine à Bordeaux, la rue Rivoli à Paris, mais aussi la place des Terreaux à Lyon, le cours Mirabeau à Aix-en-Provence…

Un ensemble de rues prisés, vendus plus chers car cela représente la sécurité pour l’acheteur, assurant une rentabilité moindre, mais une belle plus-value à la revente.

Viennent ensuite les emplacements 1 bis et n°2 : établie proportionnellement au risque, leur rentabilité est meilleure que les localisations en n°1.

Pour investir local commercial, il faut surtout acheter une adresse clé de la ville : un espace proche d’une enseigne drainant du monde, dans le centre-ville, près d’un métro…

Rendement et fiscalité sont deux arguments pour effectuer un investissement pertinent dans un local commercial !

Investir dans local commercial non vide (occupé !) offre une information précieuse : sa rentabilité (loyer) et donc du rendement locatif. Un élément contribuant à rassurer les investisseurs (et les banques !)

Le calcul pour un rendement de 6 % nets annuels est de diviser 100 par 6 et multiplier le tout par le loyer. A la fin, vous connaîtrez le montant correspond au prix maximum du local, sur la base du rendement de 6 % nets annuels.

A noter que le prix est également influencé par d’autres facteurs : la localisation, l’activité, la concurrence…

Pour réaliser une opération rentable, il est conseillé d’investir local commercial vide. Cependant, certaines banques peuvent alors se montrer plus frileuses pour le financement.

Côté investisseur, l’achat d’un local professionnel bien placé est une opération sûre, dans la mesure où le bail s’étend entre 3 et 9 ans.

Ce bail qui est librement rédigé, offre au bailleur la possibilité de faire peser les taxes et les impôts locaux sur les épaules du locataire. Il n’y a que les gros travaux qu’il doit légalement réaliser.

Du côté de la fiscalité, prenez le temps de la réflexion, avant d’investir local commercial.

Généralement, l’achat se fait par le biais d’une Société Civile Immobilière (SCI), reste à déterminer si l’investissement doit relever ou de l’IS ou de l’IR. Autreement dit, de l’Impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu.

Avec une SCI à l’IS, la fiscalité est moins importante, seulement si vous conservez le bien très longtemps. Avec une SCI à l’IR, la fiscalité est avantageuse à la revente.

Placer son argent pour investir dans local commercial mérite une profonde réflexion, demandez l’aide de professionnels en suivant ce lien :
accéder à la boutique web anbcapital